Parce que la parole surprend.

Que se passe-t-il lorsqu’on assoit des adoptés autour d’une table?

En prévision de cette rencontre, j’avais préparé des questions à poser, des sujets à aborder, des thématiques à explorer. Je l’avoue, j’étais nerveuse. Et si on n’avait rien à se dire? Et si on ne se comprenait pas? Et si , et si? C’est donc avec fébrilité que j’ai attendu les convives, me demandant aussi si j’allais être en mesure de les reconnaitre (il parait qu’on se ressemble tous de toute façon ;).

Les premiers sont arrivés, j’ai repassé dans ma tête les questions à poser, les sujets à aborder, et puis paf! avant même que je ne m’en aperçoive, nous étions déjà en train de parler d’adoption. Sans crier gare, les adoptés –qui pour la plupart ne se connaissaient pas– partageaient leur histoire, leur perception de l’adoption et leurs émotions. Ils partageaient les émotions les plus pures et parfois les plus dures. C’était tellement… naturel!

J’ai donc mis de côté mes questions et mes thématiques pour plonger dans cet univers de partage si intense et vrai. Jade, Émilie, Hyang Soon, Sébastien, Kim Lee, Nathalie et moi avons abordé différents aspects de l’adoption, passant par l’adolescence, l’attachement, la famille, le retour aux origines et les politiques d’adoption.

Pour être témoin des échanges, des réflexions et de la dynamique de cette première édition de souper entre coréens adoptés, visionnez le vidéo filmé, monté et réalisé par Julie Corbeil.

Journaliste de formation, Julie Corbeil exerce le métier de documentariste depuis près de cinq ans. Elle utilise l’image pour ouvrir une porte sur le voyage et l’immigration, ses deux sujets de prédilection. Depuis un an, elle s’intéresse au cas de réfugiés bhoutanais arrivés au Québec en décembre 2008. Son documentaire est en cours de montage. Pour découvrir la documentariste réalisatrice Julie Corbeil, par ici.

Pour être participant de la prochaine rencontre entre adoptés de toutes nationalités et/ou pour celle entre adoptés coréens, écrivez-moi à manuelle@lhybride.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *