La négociation identitaire des adolescents adoptés à l’international

Mylène Boivin est étudiante en psychologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle se penche sur la négociation de l’identité des adolescents adoptés à l’international.

 

« Le but de mon étude est d’explorer comment les adolescents adoptés se perçoivent en fonction de leur adoption et du fait qu’ils sont nés dans un pays différent de celui où ils ont grandi. Mieux comprendre ces enjeux permettrait de mieux aider les adolescents adoptés qui vivent plus difficilement cette période de leur vie.

Si tu as entre 12 et 17 ans et que tu habites à Montréal ou en Montérégie, tu es invité à participer à ce projet de recherche. Ta participation à ce projet est volontaire. Si tu es intéressé, tu seras invité à participer à une entrevue d’une durée approximative de deux heures où tu seras invité à parler de ton histoire d’adoption, de culture et de discrimination. Cet entretien se déroulerait dans les locaux de l’UQAM ou à domicile et te permettrait d’explorer et de partager ta propre histoire.

Les entrevues seront enregistrées sur une enregistreuse numérique avec ta permission. Ceci sert à transcrire l’entrevue sur un fichier d’ordinateur pour que je puisse analyser son contenu. Aucune information dans le fichier informatique ne permettra de t’identifier. Une compensation financière de 20$ sous la forme d’un certificat cadeau te sera remise pour ta participation. »

 

Pour prendre part à ce projet ou pour toute question, il faut contacter par courriel :

Mylène Boivin, Candidate au doctorat

Département de psychologie, UQAM

C.P. 8888, Succ. Centre-ville

Montréal, Québec, H3C 3P8

E : boivin.mylene.3@courrier.uqam.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *